L’ouverture des travaux de la 9ème édition du Forum Ouest Africain sur la Gouvernance de l'Internet par le Le Ministre de l'Économie Numérique et de la Communication, Madame Rafiatou MONROU.


Le Ministre de l'Économie Numérique et de la Communication, Madame Rafiatou MONROU, a procédé ce jeudi 27 Juillet 2017 à l'hôtel Golden Tulip de Cotonou, à l'ouverture des travaux de la 9ème édition du Forum Ouest Africain sur la Gouvernance de l'Internet. 

Ce forum qui se tient sous l'égide de l'IGF Bénin (Internet Governance Forum) du WAIGF (West African Internet Governance Forum)et de la Commission de la CEDEAO regroupera pendant deux jours les experts des pays de la sous-région autour du thème : «Sécurité Numérique pour le développement socio-économique et la paix en Afrique de l'Ouest», permettra de réfléchir et d'élaborer des stratégies pour rendre Internet et les services numériques associés plus sûrs et plus accessibles à tous. 

Dans son allocution d'introduction, Monsieur Franck Kouyami, Président FGI Bénin, a retracé brièvement l'historique de l'IGF et rappelé les objectifs de la tenue de cette édition.

Madame la Ministre de l'Économie Numérique en lançant officiellement les travaux a, au nom du Chef de l'État, son excellence monsieur Patrice Talon et au nom du Gouvernement, exprimé sa joie de voir le Bénin accueillir cette rencontre de haut niveau, signe que notre pays est un lieu de convergence des idées et stratégies au profit de la sous-région. 

Madame le Ministre de l'Économie Numérique et de la Communication a également souligné la pertinence de cette rencontre car elle entre en parfaite symbiose avec les ambitions du Gouvernement qui a joué son rôle régalien en mettant à disposition le Code du Numérique afin de donner de la confiance aux investisseurs du digital et assurer meilleure protection des données personnelles aux utilisateurs. 

C'est donc à cet effet qu'il urge de poursuivre le renforcement de l'arsenal juridique et législatif pour juguler les risques liés à la cyber-criminalité et la cyber-insécurité, afin de restaurer pleinement Internet dans ses fonctions de vecteur de l'information, de facilitation des échanges commerciaux, de partage du savoir scientifique et culturel, entre autre . 

S'exprimant en qualité de coordinatrice du WAIGF, madame Mary Uduma, a vanté les mérites de la contribution d'Internet au développement des pays de la sous-région en dépit de la mauvaise réputation qui lui est collé à cause des actes marginaux de délinquance et de criminalité sur le Web dont certains pays de la sous-région sont des plaques tournantes. 

Isaias Barreto Rosa, Commissaire chargé des Technologies de l'Information et des Télécommunications à la CEDEAO, n'a cependant pas manqué d'insister sur le rôle capital assigné au WAIGF dans la consolidation de l'intégration sous-régionale et la promotion d'un marché de biens et services en libre circulation. 

Beaucoup de bonnes résolutions sont donc attendues de ses assises pour la mise en route effective d'un plan stratégique sous-régional, afin d'aboutir à un plein usage des ressources et applications d'Internet dans le but d'accélérer l'essor de l'économie du Bénin et des autres pays de la zone CEDEAO.

Le MENC au quotidien
Acces rapide Organismes sous-tutelle
Nous suivre
Ministère
Cotonou, Bénin
(+229) 21 31 22 27
01 BP 120 Cotonou
ministre@communication.gouv.bj
(+229) 21 31 22 27
(+229) 21 22 43 37
Fax: (+229) 21 31 59 31

Suivez - nous